L’esthétique de la lettre dans le roman et dans la peinture du XVIIIe siècle ou la représentation de la scène de lecture et d’écriture



Abstrakt

One cannot question the fact that a motif of a letter occupies a very significant position in the eighteenth century French paintings and literature. Although the motif of a woman reading a letter was used much earlier by the Dutch painters such as Vermeer, there are also many eighteenth century French painters (Raoux, Fragonard, Chardin or Pierre), who show women devoted to this particular activity. Thus, the popularity of letters in literature and art results from an important role correspondence played at that time. This paper emphasizes the description of a process of writing letters by a protagonist and its further influence on the receiver’s emotional and physical state of mind and body. Letters comprise a source of pleasure for both — a writer and a reader. In painting, a letter serves as the key to the interpretation of a painting, though its content is neither revealed nor comprehensible. The way of presenting characters and space, and a central position of a letter in the considered paintings may determine the interpretation — it can be treated as a signal of a relationship between lovers or its reminiscence. Considering the intimacy of the presented scene and a confidential character of a love letter, the canvas can differently predispose the receivers and make them think about sentimental intrigues.


Key words: Epistolary esthetics, reading scene, writing scene, Enlightenment’s paintings, Enlightenment’s novels.


ALTMAN, Janet, 1982: Epistolarity. Approaches to a Form. Columbus, Ohio State University Press.

BESSIRE, François, 2004 : « “Votre lettre m’a fait rêver” : lettre et rêverie dans la peinture de la seconde moitié du XVIIIe siècle ». Revue de l’Aire, n° 29 [Paris, Honoré Champion].

BRAY, Bernard, 2007 : Épistoliers de l’âge classique. L’art de la correspondance chez Madame de Sévigné et quelques prédécesseurs, contemporains et héritiers. Tübingen, Gunter Narr Verlag.

DAUPHIN, Cécile, 1994 : « Mise en scène du geste d’écriture ». In : BOSSIS, Mireille, éd. : La lettre à la croisée de l’individuel et du social. Paris, Kimé.

DAWSON, Dierdre, 1994 : « La lettre dans l’œuvre et dans la vie de Fragonard (1732—1806) ». In : La Lettre au XVIIIe siècle et ses avatars. Toronto, Éditions du Gref.

HAMON, Philippe, 1984 : Texte et idéologie. Paris, PUF.

HERMAN, Jan, 1989 : Le mensonge romanesque : paramètres pour l’étude du roman épistolaire en France. Amsterdam, Rodopi et Louvain, Leuven University Press.

LABROSSE, Claude, 1991 : « Puissance de la fiction, pouvoirs de l’instant ». Études Jean-Jacques Rousseau, Revue publiée avec le concours du Musée J.J. Rousseau de Montmorency, n° 5, à l’écart.

LACLOS, Choderlos de, 1998 : Les Liaisons dangereuses. Manchecourt, Pocket.

LEYMARIE, Jean, 1967 : L’esprit de la lettre dans la peinture. Genève, Skira.

LIBIS, Jean, 2000 : « La lettre amoureuse ». In : Peinture et écriture 3. Frontières éclatées. Coll. Traverses sous la dir. de Montserrat PRUDON. Paris, La Différence / Éditions UNESCO.

MELANÇON, Benoît, 1996 : Diderot épistolier. Contribution à une poétique de la lettre familière au XVIIIe siècle. Québec, Fides.

NITKA, Małgorzata, 1998: « Teksty odosobnienia. Klarysa, czyli topografia listu w literaturze angielskiej XVIII wieku » [« Textes d’isolement. Clarisse ou la topographie de la lettre dans la littérature anglaise du XVIIIe siècle »]. In : Literatura i komunikacja. Od listu do powieści autobiograficznej [Littérature et communication. De la lettre au roman autobiographique]. Lublin, Wydawnictwo Uniwersytetu Marii Curie-Skłodowskiej.

ROUSSEAU, Jean-Jacques, 1964 : La Nouvelle Héloïse. Paris, Gallimard.

SKWARCZYŃSKA, Stefania, 1937: Teoria listu [Théorie de la lettre]. Lwów, Archiwum Towarzystwa Naukowego.


Rabsztyn, A. (1). L’esthétique de la lettre dans le roman et dans la peinture du XVIIIe siècle ou la représentation de la scène de lecture et d’écriture. Romanica Silesiana, 3(1). Pobrano z https://www.journals.us.edu.pl/index.php/RS/article/view/5679

Andrzej Rabsztyn  andrzej.rabsztyn@us.edu.pl
Université de Silésie