Comment jouer aux codes littéraires ? (À l’exemple des contes insolites français du XXe siècle)



Abstrakt

One of the essential features of the twentieth century French uncanny tales is a play with literary conventions. According to the postmodern aesthetics, these short fictions give priority to all kinds of transgressions on the level of both the content and the form.
The aim of the study is to describe the play with the literary codes on the basis of short fictions of G. Apollinaire, M. Aymé, B. Vian, P. Gripari, J. Supervielle, M. Tournier, Ph. Dumas and B. Moissard, P. Fleutiaux. The authors invite the readers to take part in the ludic activity and let the perception of the uncanny tales depend on their familiarity with the related categories of the marvellous and the fantastic, and on their knowledge of intertextuality rules.


Key words: Short fiction, the uncanny, the fantastic, the marvellous, literary conventions, cultural code.


Apollinaire, Guillaume, 1936 : « La disparition d’Honoré Subrac ». In : idem : L’Hérésiarque et Cie [1910]. Paris, Librairie Stock.

Aymé, Marcel, 1987 : « Le cerf et le chien ». In : idem : Les Contes bleus du chat perché [1963]. Paris, Éditions Gallimard.

Aymé, Marcel, 2002 : « Le passe-muraille », « Les Sabines ». In : idem : Le Passe-muraille [1943]. Paris, Éditions Gallimard.

Dumas, Philippe, Moissard, Boris, 1977 : « La belle histoire de Blanche-Neige », « Le Petit Chaperon Bleu Marine », « Le don de la fée Mirobola », « La belle au doigt bruyant ». In : idem : Contes à l’envers. Paris, L’École des loisirs.

Fleutiaux, Pierrette, 1995 : « En courant ». In : eadem : Sauvée ! [1993]. Paris, Éditions Gallimard.

Fleutiaux, Pierrette, 1984 : « Petit Pantalon Rouge, Barbe-Bleue et Notules ». In : eadem : Métamorphoses de la reine. Paris, Éditions Gallimard.

Gripari, Pierre, 1965 : « Kurt von Dupont », « L’ours ». In : idem : Diable, Dieu et autres contes de menterie. Éditions de la Table Ronde.

Gripari, Pierre, 1978 : « La sorcière de la rue Mouffetard ». In : idem : Contes de la rue Broca [1967]. Éditions de la Table Ronde.

Supervielle, Jules, 1958 : « Les suites d’une course ». In : idem : L’Enfant de la haute mer [1931]. Paris, Éditions Gallimard.

Tournier, Michel, 1978 : « La fugue du petit Poucet ». In : idem : Le Coq de bruyère. Paris, Éditions Gallimard.

Vian, Boris, 1997 et 1998 : « Le plombier ». In : idem : Les Fourmis. Société Nouvelle des Éditions Pauvert.

Andrès, Philippe, 1998 : La Nouvelle. Paris, Ellipses / Édition Marketing S.A.

Aron, Paul, et all., dir., 2002 : Le Dictionnaire du littéraire. Paris, Presses Universitaires de France.

Bernard, Jean-Louis, 1971 : Le Dictionnaire de l’insolite et du fantastique. Paris, Éditions du Dauphin.

Caillois, Roger, 1975 : « De la féerie à la science-fiction ». In : idem : « Obliques » précédé de « Images, images ». Paris, Éditions Stock.

Castex, Pierre-Georges, 1951 : Le Conte fantastique en France de Nodier à Maupassant. Paris, Librairie José Corti.

Cathelin, Jean, 1958 : Marcel Aymé ou le paysan de Paris. Paris, Nouvelles Éditions Debresse.

De Palacio, Jean, 1993 : Les Perversions du merveilleux. Ma Mère l’Oye au tournant du siècle. Nouvelles Éditions Séguier.

Dufays, J.-L., 1994 : Stéréotype et lecture. Liège, Pierre Mardaga.

Dumont, J., dir., 1975 : Histoire de la littérature française du XXe siècle. Genève, Éditions Famont.

Eco, Umberto, 1985 : Lector in fabula [1979]. Éditions Grasset et Fasquelle.

Guiomar, Michel, 1957 : « L’insolite ». In : Revue d’Esthétique. Paris, Presses Universitaires de France.

Kristeva, Julia, 1969 : Sémeiotikè : recherches pour une sémanalyse. Paris, Le Seuil.

Picard, Michel, 1986 : La Lecture comme jeu. Paris, Les Éditions de Minuit.


Komandera, A. (1). Comment jouer aux codes littéraires ? (À l’exemple des contes insolites français du XXe siècle). Romanica Silesiana, 4(1). Pobrano z https://www.journals.us.edu.pl/index.php/RS/article/view/5731

Aleksandra Komandera  aleksandra.komandera@us.edu.pl