<i>L’Adversaire</i> d’Emmanuel Carrère : transgressions des limites, limites de la transgression



Abstrakt

The Adversary, a narrative by Emmanuel Carrère, based on a sordid and disconcerting true story, revolves around an act of transgression — that of Jean-Claude Romand who, after deceiving his relatives for 18 years into thinking that he was a renowned doctor, killed all his family when the truth about his life was about to come out into the open. Carrère, in identifying Romand with the “Adversary” (i.e. with Satan) proposes a metaphysical, moral, social, as well as literary reading of transgression. The combination of deception with murder not only causes the irruption of evil in apparently peaceful lives, but it also challenges language itself, as well as writing which has to deal with a man both monstrously other and monstrously familiar. So, looking at it more closely, it seems that the explosion of transgression in The Adversary is to be read more as an anxious consciousness of the flimsiness of the boundaries than as the latter being called into question.


Key words: Emmanuel Carrère, transgression, evil, identity.


Bataille, Georges, 1957 : L’Érotisme. Paris, Éditions de Minuit, coll. « Arguments ».

Blanchot, Maurice, 1949 (rééd. 1987) : La Part du feu. Paris, Gallimard.

Brière, Émilie, 2007 : « Le laminage de l’événement et du quotidien. Quelle place pour l’individu dans L’Adversaire d’Emmanuel Carrère ? ». Temps zéro. Revue d’étude des écritures contemporaines, n°1 [en ligne], <http://tempszéro.contemporain.info/document78> (page consultée le 17 février 2010).

Carrère, Emmanuel, 1999 : Je suis vivant et vous êtes morts. Paris, Seuil, coll. « Points ».

Carrère, Emmanuel, 2000 : L’Adversaire. Paris, POL, coll. « Folio ».

Carrère, Emmanuel, 2009 : D’autres vies que la mienne. Paris, POL.

Forest, Philippe, 2007 : Le Roman, le réel et autres essais. Nantes, Éditions Cécile Defaut.

Giono, Jean, 1977 : « Le Hussard sur le toit ». In : idem : Œuvres romanesques complètes. Vol. 4. Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade ».

Giono, Jean, 1980 : « Faust au village ». In : idem : Œuvres romanesques complètes. Vol. 5. Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade ».

Green, Julien, 1947 (rééd. 1993) : Si j’étais vous. Paris, Fayard, « Le livre de Poche ».

Kaufmann, Jean-Claude, 2004 : L’Invention de soi. Une théorie de l’identité. Paris, Armand Colin, coll. « Hachette Littératures ».

Kristeva, Julia, 1980 : Pouvoirs de l’horreur. Paris, Seuil, coll. « Points ».

Rabaté, Dominique, 2008 : « Passages à la limite. Roman et romanesque chez Emmanuel Carrère ». In : Majorano, Matteo, dir. : Chercher la limite. Écritures en tension. Bari, B.A. Graphis, « Marges critiques ».

Rabaté, Étienne, 2002 : « Lecture de L’Adversaire d’Emmanuel Carrère : le réel en mal de fiction ». In : Majorano, Matteo, dir. : Le Goût du roman. Bari, B.A. Graphis, « Marges critiques ».

Romestaing, Alain, à paraître : « Julien Green / Jean Giono : deux dynamiques de la sensualité ». In : Julien Green et les autres. Rencontres, parentés. influences, [Actes de colloque international organisé par Paris 3 et Paris IV, sous la direction de Carole Auroy et Alain Schaffner, 12—14 juin 2008.

Viart, Dominique, Vercier, Bruno, 2005 : La Littérature française au présent. Héritage, modernité, mutations. Paris, Bordas.


Romestaing, A. (1). <i>L’Adversaire</i&gt; d’Emmanuel Carrère : transgressions des limites, limites de la transgression. Romanica Silesiana, 5(1). Pobrano z https://www.journals.us.edu.pl/index.php/RS/article/view/5772

Alain Romestaing  alain.romestaing@univ-paris5.fr