<i>Bio</i>‑graphies. De la figure paternelle à la pratique scripturale dans <i>La place</i> d’Annie Ernaux



Abstrakt

Over the years Annie Ernaux has been trying to deal with the theme of her father’s death. And yet she could not find the appropriate form to express a specific distance that emerged
at some point when her father was still alive. By experimenting with various novel literary forms she came to a realization that only the departure from fiction would allow her to convey a kind of “truth” about her father and this unique distance (supposedly attributable to her leaving the social class she had been born and raised in). Consequently, Ernaux decides to reject “literature” and to write an autobiographical piece in the first person, which is somehow flat because it is stripped of all rhetoric layers. In this article I endeavour to show that a deeply engraved thirst for telling the truth about one’s father simultaneously becomes a story about one’s ambitions and about seeking one’s identity. Primarily, however, A Man’s Place is a story about searching for one’s own form of expression and growing up to writing.

Authier‑Revuz, Jacqueline, 1984 : « Hétérogénéité(s) énonciative(s) ». Langages, n° 73, 98–111.

Barthes, Roland, 2002 : « Le style et son image ». In : Idem : OEuvres complètes. T. 3. Paris : Le Seuil.

Certeau, Michel (de), 1990 : L’invention du quotidien. Arts de faire. Paris : Gallimard.

Chevillard, Eric, 2012 : « Intérieur jour ». Le Monde des livres, vendredi, le 6 avril.

Deleuze, Gilles, 2003 : Pourparlers 1972–1990. Paris : Les Éditions de Minuit.

Duchet, Claude, 1976 : « Discours social et texte italique dans Madame Bovary [Interventions] ». In : Langages de Flaubert. Actes du Colloque de London (Canada). Paris : Minard, Lettres modernes, « Situation », 143–169.

Dugast‑Portes, Francine, 2008 : Annie Ernaux : étude de l’oeuvre. Paris : Stock.

Ernaux, Annie, 1983 : La place. Paris : Gallimard.

Ernaux, Annie, 2011 : L’atelier noir. Paris : Éditions des Busclats.

Grevisse, Maurice, Goosse, André, 1993 : Le Bon usage. Paris : De Boeck Duculot.

Hivert, Anne‑Françoise, 2012 : « Père de claques ». Libération, le 14 novembre.

Hogg art, Richard, 1970 : La culture du pauvre. Étude sur le style de vie des classes populaires en Angleterre. Traduit de l’anglais par Françoise et Jean‑Claude Garcias, Jean‑Claude Passeron. Paris : Les Éditions de Minuit.

Houellebecq, Michel, 2010 : La carte et le territoire. Paris : Flammarion.

Hugueny‑Leger, Elise, 2009 : Annie Ernaux, une poétique de la transgression. Paris : Peter Lang.

Jeannet, Frédéric‑Yves, 2003 : L’écriture comme un couteau. Entretien avec F.‑Y. Jeannet. Paris : Stock.

Laacher, Smaïn, 1991 : « Annie Ernaux ou l’inaccessible quiétude. Entretien avec Annie Ernaux précédé d’une présentation de Smaïn Laacher ». Politix, vol. 4, n° 14, Deuxième trimestre 1991, 73–78. www.persee.fr/doc/polix_0295‑2319_1991_num_4_14_1454. Date de consultation : le 20 mai 2016.

Lecarme, Jacques, Lecarme‑Tabone, Eliane, 1999 : L’Autobiographie. Paris : Armand Colin.

Ménard, Sophie, 2013 : « Faire tourner Paris : ethnogénétique et logogénétique de Nana de Zola ». Flaubert. Revue critique et génétique, no 10, http://flaubert.revues.org/2114. Date de consultation : le 29 mai 2016.

Nouss, Alexis, 2006 : « Un reste chantable (sur Paul Celan) ». In : Suzanne Lafont (éd.) : Le Reste. Actes du colloque de Montpellier 12–13 mars 2004. Publications de Montepellier III, 43–60.

Rancière, Jacques, 2000 : Le partage du sensible. Esthétique et politique. Paris : La Fabrique.

Rérolle, Raphaëlle, 2011 : « Écrire, écrire, pourquoi ? Annie Ernaux : Entretien avec Raphaëlle Rérolle » [en ligne]. Paris, Éditions de la Bibliothèque publique d’information. Disponible sur http://books.openedition.org/bibpompidou/1092. Date de consultation : le 20 mai 2016.

Rollet, Sylvie, 2006 : « Lambeaux musicaux : devenir des rébétika dans Voyage à Cythère d’Angelopoulos ». In : Suzanne Lafont (éd.) : Le Reste. Actes du colloque de Montpellier 12–13 mars 2004. Publications de Montpellier III, 61–73.

Sarrazin, Sophie, 2012 : « Le traducteur et les italiques. Omniscience et redressement dans Madame Bovary ». Flaubert. Revue critique et génétique, no 8, http://flaubert.revues.org/1880. Date de consultation : le 26 mai 2016.

Strasser, Anne, 2016 : « L’autobiographie et les siens : envers et contre tous ». Littérature, n° 181, 27–40.


Rachwalska von Rejchwald, J. (1). <i>Bio</i>‑graphies. De la figure paternelle à la pratique scripturale dans <i>La place</i&gt; d’Annie Ernaux. Romanica Silesiana, 12(1). Pobrano z https://www.journals.us.edu.pl/index.php/RS/article/view/7169

Jolanta Rachwalska von Rejchwald  jolanta.rachwalska@poczta.umcs.lublin.pl